skip to Main Content
0 644 666 555
Comment Devenir Auto-entrepreneur ?

Comment devenir auto-entrepreneur ?

De plus en plus de Français se lancent dans l’aventure entrepreneuriale via la création d’entreprise. Une initiative très largement encouragée par la mise en place du statut d’auto-entreprise, devenu micro-entreprise à partir de 2016.

Il s’agit d’une simplification de l’entreprise individuelle, qui se distingue par des démarches administratives allégées et des régimes fiscaux avantageux.

Pour ces raisons, ce statut séduit de nombreux créateurs. Il existe néanmoins des étapes et des obligations à remplir pour rester en conformité avec la loi. Comment devenir auto-entrepreneur en 2019 ? Digiwork, solution de pilotage d’entreprise en ligne, vous explique tout ce qu’il faut savoir.

Créer son auto-entreprise : la déclaration d’activité

Les entrepreneurs qui exercent dans le commerce, l’artisanat ou les professions libérales peuvent commencer leurs activités avec une auto-entreprise. Il faut néanmoins une déclaration de début d’activité avant d’exercer.

Depuis 2016, cette déclaration se fait uniquement en ligne, auprès d’un Centre de Formalités d’Entreprise (CFE) compétent. Pour l’effectuer, l’auto-entrepreneur doit fournir :

  • une copie de sa pièce d’identité ;
  • un formulaire « P0 Micro-entrepreneur », appelé Cerfa P0 également ;
  • l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés pour les commerçants ;
  • l’immatriculation au Répertoire des Métiers pour les artisans ;
  • une copie du diplôme ou un justificatif d’expérience pour ceux qui exercent une profession réglementée.

Le choix du régime fiscal et social

À l’issue de sa déclaration d’activité, l’auto-entrepreneur est inscrit d’office au régime fiscal de la micro-entreprise et à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Il peut néanmoins basculer vers un régime fiscal basé sur le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Les déclarations à effectuer varient selon le régime choisi. Il est toutefois possible de confier la gestion des obligations sociales et fiscales à l’équipe de Digiwork, pour s’en libérer et se concentrer entièrement sur le lancement de son activité.

À lire : Auto-entrepreneur : les nouveautés 2019

La domiciliation de l’activité

Un auto-entrepreneur a la possibilité d’exercer son activité à domicile si aucune disposition ne s’y oppose. Il peut également faire appel à une société de domiciliation ou s’établir dans un local professionnel.

Dans ce dernier cas, le prix de l’aménagement et le loyer ne sont pas déductibles du chiffre d’affaires. Il est, en ce sens, important de bien anticiper les charges afin de mieux rentabiliser l’activité.

L’ouverture d’un compte bancaire

Depuis 2015, un auto-entrepreneur doit obligatoirement créer un compte bancaire dédié à son activité.

Ce compte bancaire est utile pour suivre les transactions y afférentes, afin de bien séparer les transactions personnelles et professionnelles. L’auto-entrepreneur dispose ainsi d’une durée d’un an à compter de la date de la création de son activité pour ouvrir ce compte, avec le choix d’opter entre un compte professionnel ou un compte courant.

devenir, auto-entrepreneur

L’assurance pour une auto-entreprise

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro) ou l’assurance décennale sont obligatoires pour certaines professions.

Si ce n’est pas le cas, il est quand même fortement conseillé de souscrire une assurance RC Pro pour quelques euros afin de mieux se protéger des risques liés à son activité, même dans le tertiaire.

À lire : 7 conseils pour se lancer en freelance

La déclaration du chiffre d’affaires

Les auto-entrepreneurs sont tenus de déclarer leur chiffre d’affaires, même les mois où celui-ci est à 0. Cette déclaration doit se faire mensuellement ou trimestriellement.

Il convient par ailleurs de noter que l’auto-entreprise doit respecter un plafond de 70 000 € pour de la prestation de service, ou 170 000 € HT de chiffre d’affaires pour la vente de biens. Si ce plafond est dépassé, l’auto-entrepreneur devra s’acquitter de la TVA ou voir son statut changer vers celui de l’entreprise individuelle.

Cette tâche peut également être déléguée aux équipes de Digiwork. Les démarches seront alors prises en charge par nos experts qui connaissent très bien le monde de l’entreprise et les cadres juridiques qui régissent ses obligations sociales et fiscales.

Les obligations comptables d’une auto-entreprise

Un auto-entrepreneur est tenu de disposer d’un livre de recettes encaissées à jour. Un registre des achats est également nécessaire pour ceux qui exercent une activité de vente de marchandises, de denrées ou de fournitures, et pour ceux qui fournissent un service d’hébergement.

Par ailleurs, pour toute vente réalisée et toute prestation fournie, l’auto-entrepreneur doit impérativement remettre une facture à ses clients.

À lire : Les bonnes questions à se poser avant de créer sa société

Les aides financières dédiées aux auto-entrepreneurs

L’auto-entrepreneur a droit à différentes aides financières afin de faciliter la création ou la reprise d’entreprise. Il s’agit notamment :

  • de l’ACRE, qui permet une exonération totale ou partielle des charges pendant les trois premières années de la création ou de la reprise d’entreprise ;
  • du NACRE, qui donne accès à un accompagnement au montage du projet pendant au moins trois ans ;
  • de l’ARE, qui offre un revenu de remplacement ;
  • de l’ARCE, qui permet de disposer d’un capital, fourni à travers une allocation chômage.

Face à ces nombreuses formalités, Digiwork apporte son soutien aux auto-entrepreneurs. Comment ? Via une solution d’accompagnement administratif en ligne qui se veut complète et surtout adaptée aux besoins propres à l’activité d’auto-entrepreneurs.

Assurance RC pro, compte bancaire professionnel, facturation, avance sur paiement, nous vous proposons un soutien complet grâce à une équipe d’experts vous déchargeant complètement de toutes les contraintes administratives, financières, juridiques et comptables.

Vous pouvez alors vous concentrer sur le cœur de votre métier. Ainsi, avec Digiwork, entreprenez l’esprit léger !Vous voulez en apprendre davantage ? Contactez-nous, nous apporterons des réponses précises à toutes vos interrogations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top